Tour d’horizon du marché immobilier à Angers

Cette année encore, l’Express a mis Angers à l’honneur dans son palmarès des villes ou il « fait bon vivre ». Qu’en est-il cependant du marché immobilier angevin ? Il est certain que les effets de la crise se font ressentir car le montant des transactions a considérablement baissé. Cependant, la plupart des acteurs ont su tirer profit de cette orientation du marché. Petit bilan des tendances pour bien acheter et bien vendre à Angers.

Quel bilan pour l’année 2012 ?

En 2012, le marché a repris quelques couleurs après une année 2011 difficile. Les agences immobilières ont souffert de la baisse de la demande mais ont su s’adapter et revoir leur prix à la baisse. Cette tendance a permis d’attirer de nouveaux acheteurs, plus rapides dans leur décision d’achat. De leur côté, les propriétaires ont compris qu’il fallait se mettre à la hauteur des acquéreurs. Bien entendu, une poignée de propriétaires ont préféré ignorer les attentes du marché. Ces derniers n’ont presque rien vendu de l’année.

Quel est le montant moyen des transactions immobilières ?

Les transactions comprises entre 250 000 et 400 000 euros sont les plus fréquentes. Il faut savoir aussi qu’une nouvelle génération de petits acheteurs recherche des biens à moins de 150 000 euros. Au delà de 5000 000 euros, les ventes se font bien plus rares.

Dans le centre ville d’Angers, quels sont les prix moyens ?

Pour une maison d’époque ou un bel appartement avec garage dans le centre ville, les prix varient entre 2 500 et 2 800 le mètre carré. Les logements de qualité inferieur mais bien placés se vendent en moyenne entre 2000 et 2200 euros le mètre carré. A Pasteur et Saint Michel, on peut trouver des appartements entre 1500 et 1800 euros le mètre carré. Les prix ont considérablement baissé dans les quartiers les moins recherchés. A titre d’exemple, il est possible de dénicher un appartement de type 1960 entre 1000 et 1200 euros le mètre carré. En dehors de la ville, les bonnes affaires sont à saisir puisqu’on peut trouver une maison de 100 mètres carrés avec jardin et garage autour de 160 000 euros. En 2008, les prix gravitaient autours de 220 000 euros pour ce type de bien.

Cette année, quelles sont les évolutions attendues ?

On constate un écart croissant entre les biens de qualité situés dans le centre ville d’Angers et les logements moins recherchés, souvent en périphérie. L’ hypercentre reste très prisé par la clientèle et ainsi les prix ne vont pas s’écrouler. A l’inverse, la courbe des prix s’effondre concernant les appartements de moins bonne qualité dans les quartiers Roseraie ou Belle-Beille par exemple. Dans l’ensemble, les propriétaires vont devoir être très réalistes cette année s’il souhaite vendre. Les acheteurs sont devenus très exigeants sur le rapport qualité-prix. C’est aux propriétaires de s’ajuster pour répondre à leurs attentes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :