Focus sur la GUL

La GUL ou garantie Universelle des Loyers fait débat. Mais de quoi s’agit-il au fait ? Voici quelques explications sur cette loi menée dans le cadre de la loi Duflot et les réactions qu’elles suscitent.

Que dit la loi Garantie Universelle des Loyers ?

La GUL consiste à créer dans le secteur du logement une assurance obligatoire qui remplacerait les cautions que l’on connait actuellement. Grâce à cette loi, le gouvernement souhaite favoriser l’accès au logement pour tous y compris ceux qui ne peuvent pas répondre aux critères des agences immobilières. Cette mesure permettrait également aux propriétaires d’être protégés totalement en cas de loyers impayés.  A la manière d’une sécurité sociale du logement, cette assurance serait obligatoire et prise en charge par les propriétaires. Face aux nombre croissants d’impayés en France, la GUL se veut une solution d’apaisement pour le couple propriétaire-locataire.

Un projet qui fait débats dans tous les camps

Malgré les réactions positives, la GUL crée plus de remous qu’elle n’apaise. De nombreux propriétaires s’élèvent contre cette loi car elle va leur créer des frais supplémentaires sans compter qu’elle risque d’inciter les locataires à ne plus payer. De leurs côté, les locataires n’approuvent pas tous cette assurance, redoutant une hausse des loyers pour compense les frais. Réalistes, certains économistes se penchent sur la question du financement de cette mesure globale : son prix s’élèverait jusqu’à 750 millions d’euros. A l’heure de la crise, les caisses de l’Etat sont-elles assez renflouées pour financer ce projet ambitieux ?

Que pensent les agences immobilières angevines de la GUL ?

Le principe de sécurité sociale du logement part d’une bonne intention de la part de Mme Duflot pour diminuer les loyers impayés et rassurer les propriétaires de biens immobiliers. Cependant, à Angers en Maine-et-Loire, comme dans beaucoup d’autres villes de France, plusieurs professionnels de l’immobilier montrent du doigt le financement de cette garantie.
Comme les propriétaires n’assumeront pas seuls ce système de garantie publique qui se substituerait au dépôt de caution, est-ce une nouvelle taxe pour les locataires ou au contraire un risque pour la location immobilière à Angers ?
Actuellement, le gouvernement de gauche chiffre cette garantie des loyers à – seulement – 400 millions d’euros (au lieu de 750 millions à la présentation du projet!) et la loi ALUR prévoirait de supprimer la caution du locataire dans les prochains mois…

Un projet de loi immobilier à suivre de près !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :