Les prix de l’immobilier ont baissé en 2013 !

Le constat est national et se ressent en Pays de la Loire : les prix de l’immobilier n’ont cessé de baisser en 2013. Atteignant des taux record dans certaines zones depuis le début de la crise, la moyenne dans la région est de moins 7,8%.

Une tendance encourageante pour le marché immobilier d’Angers et du Maine et Loire

A ce chiffre s’accompagne des tendances, qui ne cessent de s’accentuer au fil des années et de la crise. L’ancien continue à battre le neuf : désormais, les acheteurs préfèrent investir dans des logements déjà construits, dans des quartiers historiques ou à rénover.

Prix immobilier Angers

Les délais de vente deviennent de plus en plus importants. Au plus fort de la crise en 2008, on comptait quatre-vingt-seize jours, en 2013 on en est à quatre-vingt-dix … Néanmoins, pas de quoi s’apitoyer, puisque les taux de crédit très bas ont poussé de nombreux locataires à franchir le pas et à devenir propriétaire.

Autre phénomène remarqué, l’accumulation du stock de biens à vendre. Les angevins déjà propriétaires  – et les français en général – passent d’abord par la case « vente » avant celle d’achat. En résulte une accumulation de logements à vendre sur le marché, qui renforce la concurrence entre les biens et le temps de négociation des acheteurs.

Quoi qu’il en soit, la baisse des prix en 2013 est une nouvelle encourageante quant à l’évolution du marché immobilier du Maine et Loire en 2014.

Publicités

2 Commentaires

  1. La tendance baissière des prix de l’immobilier est sans doute une bonne chose. Reste à savoir si cela peut continuer à s’accentuer avec le temps.

  2. On commence à voir, entre Angers et Saumur, des maisons en vente depuis des lustres passer en annonce de location! Les vendeurs ont été trop gourmands et surtout irrationnels dans l’estimation de leurs prix. Les acheteurs n’ont plus les moyens de suivre avec la crise et le chômage. Le peu qui reste a le choix entre pléthores d’annonces. Malgré les taux historiquement bas, il est urgent d’attendre et d’augmenter son cash en assurance-vie. Les affaires ne seront bonnes que dans 2-3 ans, cause baby-boomers en surnombre de mises en vente…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :